Gérard Creux

Des pratiques de jardinage et de l'uniformisation esthétique des jardins
Suivi de quelques remarques sur le "phénomène nains de jardin"

Actuellement, en France, près de 12 millions de ménages, appartenant à toutes les catégories sociales, entretiennent et cultivent près de 13,5 millions de jardin, ce qui représente pour le marché du jardinage un chiffre d'affaires de près de 40 milliards de francs. Mais là où les médias font apparaître un "phénomène de mode", une "folie du jardinage", un "retour à l¹écologie", l'analyse sociologique, à partir de l'aspect esthétique des jardins, tente d'interroger et de comprendre le sens des pratiques de jardinage.
Ce questionnement est d'autant plus intéressant que nous assistons aujourd'hui à une uniformisation esthétique des jardins.

Retour